INFORMATION CORONAVIRUS

 

COMMUNICATIONS MUNICIPALES -MESURES A PARTIR DU 11 MAI

Masques offerts par la commune aux habitants

La distribution des masques commandés par le Conseil Départemental et Colmar Agglomération pour les habitants va avoir un retard dû à la fabrication. Ces masques seront livrés progressivement entre mi-mai et fin juin.

Pour vous permettre d’avoir des masques plus rapidement la commune a prévu de vous fournir :

-       2 masques chirurgicaux par habitant à partir de 6 ans qui seront livrés et distribués le vendredi 15 mai 2020

-       1 masque en tissu lavable par habitant, testé par la DGA (Direction Générale des Armées), qui seront livrés entre le 25 et 30 mai 2020

Afin de faciliter la distribution, vérifier que le numéro de rue de votre adresse figure sur votre boîte aux lettres.

 

Ouverture au public de la mairie

Les horaires de l’accueil du public reprendront à partir du jeudi 14 mai 2020 :

-       lundi, jeudi, vendredi de 9h à 12h

-       mardi de 16h à 19h

Vous devrez vous signaler en activant la sonnette de la porte d’entrée.

 

RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal)

Une réunion avec tous les acteurs qui participent au fonctionnement de l’école a eu lieu mardi 5 mai 2020.

Des décisions communes sont été prises pour l’accueil des enfants et la mise en place du retour des élèves à l’école selon le souhait du gouvernement, sachant que pour l’instant c’est le volontariat qui est préconisé.

« Les maires, les directrices, l’Association de Parents d’Elèves (APE), le Périscolaire de Fortschwihr (Foyers Club d’Alsace), mettent tout en œuvre pour l’accueil de vos enfants en répondant aux conditions sanitaires préconisées par le protocole de l’Education nationale.

A la suite de la réunion du mardi 5 mai des décisions ont été prises.

A partir du 12 mai 2020, nous prévoyons d’accueillir à l’école et au périscolaire de Fortschwihr uniquement les enfants des parents qui travaillent sans mode de garde possible. Le travail en présentiel des parents doit être justifié par une attestation de l’employeur et l’absence de mode de garde par une attestation sur l’honneur des parents.

Le bus de ramassage scolaire ne fonctionnera pas.

Les enseignements seront mis en place par niveau ultérieurement à la réouverture des classes et progressivement en fonction de l’évolution de l’épidémie de Covid 19 et des informations gouvernementales. »

 

Déchetterie

Le Préfet a prévu l’ouverture des déchetteries à partir du 11 mai 2020.

Le maire de Muntzenheim a pris un arrêté concernant celle de Muntzenheim.

« Considérant qu’en raison de l’épidémie de COVID-19 toute activité doit se dérouler dans le plus strict respect des mesures de distanciation sociales et qu’il y a lieu pour la sécurité des usagers de réglementer le sens de la circulation…

A compter du lundi 11 mai 2020 à 8h00 et jusqu’au samedi 16 mai 2020 à 23h00, le chemin du Sohlweg, desservant la déchetterie, sera mis à sens unique nord-sud. La circulation de tout véhicule à moteur se fera uniquement de la RD 112 vers la RD 111.»

 

Message de la Direction Départementale des Finances Publiques du Haut-Rhin

 

Accueil des usagers pendant la campagne déclarative

 

Depuis le début de la campagne déclarative, les agents de la DDFIP assurent l'accueil des usagers par téléphone et par courriel et leur proposent également la possibilité de prendre un rendez-vous téléphonique.

Après le 11 mai, les réponses aux questions des contribuables continuent d'être délivrées à distance, étant précisé, qu'outre le numéro de téléphone de leur service des impôts des particuliers, qui figure sur leur déclaration, un numéro d'appel national est disponible :

0809 401 401 (appel non surtaxé).

Toutefois, les services des Impôts des particuliers du Haut-Rhin sont en mesure de proposer aux contribuables des rendez-vous physiques pour les cas les plus complexes et de grandes difficultés, depuis le 18 mai. Celui-ci sera offert après un premier contact téléphonique qui n'aura pas été en mesure de répondre à leurs questionnements.

Par ailleurs cette année, une nouvelle étape est franchie pour simplifier la vie des usagers en leur permettant, si possible, de ne plus déposer leur déclaration, dès lors que l'administration dispose de toutes les informations nécessaires à la taxation de leurs revenus. Si l'usager est éligible, il a juste à vérifier les informations que l’administration porte à sa connaissance : si toutes les informations sont correctes et complètes, il n'a rien d'autre à faire. Sa déclaration de revenus sera automatiquement validée.

Si l'usager a des modifications à y apporter, il est invité à déclarer en ligne ! C'est simple, rapide et totalement sécurisé ! Le site impots.gouv.fr propose des pas à pas pour chaque situation. Cette année vous pouvez déclarer en ligne jusqu'au 11 juin 2020.

 

Informations de la Préfecture du Haut-Rhin

Déplacements en France : la limite des 100 km

Chacun peut de nouveau circuler sans attestation, avec un simple justificatif de domicile (chéquier, pièce d'identité, justificatif d’assurance de la voiture, facture, etc.) si le déplacement a lieu :

  • à l'intérieur de son département de résidence ;

ou

  •  entre départements, à moins de 100 km de sa résidence.

 

En revanche, les déplacements en dehors de son département et à plus de 100 km de sa résidence sont interdits.

Cette interdiction est applicable quel que soit le moyen de transport utilisé. La limite de 100 km est mesurée "à vol d'oiseau".

Des dérogations sont possibles pour les motifs suivants :
- trajets entre la résidence et le(s) lieu(x) d'exercice de l'activité professionnelle, et déplacements professionnels insusceptibles d'être différés ;
- trajets entre la résidence et l'établissement scolaire, et trajets nécessaires pour aller à un examen ou un concours ;
- déplacements pour consultation de santé et soins spécialisés ne pouvant être assurés à distance ou à proximité du domicile ;
- déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance des personnes vulnérables, pour le répit et l'accompagnement des personnes handicapées et pour la garde d'enfants ;
- déplacements résultant d'une convocation ou d'une demande de la police, de la gendarmerie, de la justice ou d'une autorité administrative.

Les personnes qui se déplacent hors de leur département et à plus de 100 km de leur résidence, pour l'un des motifs dérogatoires ci-dessus énoncés, doivent impérativement de se munir de trois documents :

1. une déclaration de déplacement en dehors de son département et à plus de 100 km de sa résidence. Cette déclaration est téléchargeable ci-dessous :

> 11-05-2020-Déclaration-déplacement-FR-pdf - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

Cliquez ici pour générer la version numérique de cette déclaration.

2. un justificatif de domicile comportant le nom et le prénom, et daté de moins d'un an. Il peut s'agir par exemple d'une facture de téléphone, d'électricité, de gaz ou d'eau, d'une quittance de loyer, d'un avis d'imposition ou de taxe d'habitation, d'une attestation d'assurance du logement ou du véhicule, de la carte grise du véhicule ou d'un relevé CAF mentionnant les aides liées au logement ;

3. un ou plusieurs document(s) justifiant du motif du déplacement.

Des contrôles sont effectués dans les gares, aérogares, sur les routes et les autoroutes. L’amende est de 135€ pour les personnes qui ne trouveraient en dehors de leur département et à plus de 100 km de leur résidence, sans avoir de motif dérogatoire légitime ou sans avoir rempli les documents permettant d'attester de leur situation.

Pour savoir si votre lieu de destination est à plus ou moins de 100 km de votre résidence, plusieurs sites cartographiques sont proposés sur internet. Vous pourrez les trouver via votre moteur de recherche habituel.

 

 

Entrée en France : attestation de déplacement international

Des restrictions d'accès au territoire français sont en vigueur : cliquez ici pour en connaître le détail .

Toute personne souhaitant entrer en France est tenue de compléter et d'avoir sur soi :

1) une attestation de déplacement international, à présenter aux transporteurs avant l'embarquement et lors du contrôle frontière à l'arrivée sur le territoire français. Cette attestation peut être téléchargée ci-dessous :

Version en français :

> attestation-de-deplacement-international-vers-metropole-FRANCAIS - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

Version en anglais :

> attestation-de-deplacement-international-vers-metropole-ENGLISH - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

Version numérique :Attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine

2) une pièce d'identité ;

3) tout document permettant de justifier du motif d'entrée en France auprès du garde-frontière, le cas échéant.


 

Cas des travailleurs frontaliers

Les travailleurs frontaliers doivent se munir, pour entrer en France, de trois documents :

1) une attestation de déplacement international dérogatoire (téléchargeable ci-dessous).

Ils doivent préciser sur le document :

  • l’adresse de leur employeur en France, s’ils résident en Allemagne ou en Suisse et travaillent en France;
  • l’adresse de leur résidence en France, s’ils résident en France et travaillent en Allemagne ou en Suisse.

> 07-04-20-Attestation-etranger-metropole-FR(1) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

2) un justificatif de déplacement professionnel signé par leur employeur, dont le modèle est téléchargeable ci-dessous :

> justificatif-deplacement-professionnel-fr_20200330 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

3) une pièce d’identité.

Il n'est pas nécessaire de renouveler ces documents chaque jour. Ils peuvent être établis pour la période nécessaire à l'activité de travailleur frontalier.

 


Points de situation dans le Haut-Rhin

Samedi 9 mai 2020

Le département du Haut-Rhin paye un lourd tribut à l’épidémie de covid-19 : depuis début mars, 721 personnes sont décédées dans les hôpitaux et 622 personnes sont décédées dans les établissements médicalisés pour personnes âgées. Le préfet du Haut-Rhin s’associe à la douleur des familles endeuillées et de leurs proches.

Au 8 mai 2020, le département du Haut-Rhin compte encore 785 personnes hospitalisées pour covid. Ce nombre était de 1105 le 2 avril dernier au pic de l’épidémie. Le nombre d’hospitalisations baisse donc lentement.

Parmi ces malades hospitalisés, 55 patients sont toujours en service de réanimation dans les hôpitaux du département. Ils étaient 140 le 31 mars. Le nombre total de personnes en réanimation (pour covid ou pour d’autres causes) est de 77. Ce nombre reste supérieur aux capacités de réanimation qu’avait le département avant la crise (70 lits), témoignage de la tension persistante sur le système hospitalier.

Les personnels soignants du Haut-Rhin ont fait preuve d’un engagement professionnel exceptionnel. Le préfet remercie toute la communauté des soignants pour sa mobilisation. Il remercie aussi tous ceux qui ont contribué à soutenir nos soignants et à lutter pour la vie à leurs côtés : ambulanciers, sapeurs-pompiers, secouristes, policiers, gendarmes, militaires, etc.

Respect du confinement

Depuis le 17 mars, jour de mise en place du confinement à l’échelle nationale, les habitants du Haut-Rhin ont dû respecter de fortes restrictions de leur liberté d’aller et de venir. Ces restrictions n’ont qu’un seul but : celui de sauver des vies. La gravité de la situation sanitaire du département a conduit le préfet du Haut-Rhin à prendre des mesures de limitation des contacts plus fortes qu’ailleurs. Les Haut-Rhinois ont fait preuve de responsabilité, d’esprit de solidarité et de civisme en respectant ces réglementations. Grâce à cet effort collectif, le confinement a été un instrument efficace.

Le président de la République a décidé de lever progressivement le confinement à partir du 11 mai. Cette date ne marque pas un aboutissement mais au contraire une nouvelle étape dans la lutte contre l’épidémie. Ce processus est progressif et adapté aux territoires. Il s’agit de chercher en permanence le bon équilibre entre la sécurité sanitaire et l’indispensable reprise de la vie quotidienne.

Trois facteurs sont étudiés quotidiennement pour définir les modalités de cet équilibre :

- le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours,

- les capacités hospitalières en réanimation,

- le système local de tests et de détection des cas contacts.

En fonction de ces critères, chaque département a été classé vert ou rouge. Le département du Haut-Rhin a été classé rouge, en raison du critère de tension hospitalière sur les capacités de réanimation. Dans les départements rouges, le déconfinement est possible mais avec des restrictions particulières ou des précautions supplémentaires.

 

 

 

 

Actualités

RECRUTEMENT D'ANIMATEURS PAR LES FOYERS CLUBS
RECRUTEMENT D'ANIMATEURS PAR LES FOYERS CLUBS

» en savoir +

accès malvoyants  -   plan du site  -   mention légales  -   Politique de confidentialité  -   Gestion des cookies  -   © 2011 HDR logo HDR